Comment se nomme le chapeau de pirate ?

Comment se nomme le chapeau de pirate

La tenue de pirate est composée de plusieurs éléments : la chemise, le pantalon, la veste, les chaussures, la ceinture. Il y a également le chapeau de pirate qui est un incontournable dans le déguisement. Existant en différents modèles, il peut être décliné en bord large ou en bord fin. Toutefois, ce chapeau a un nom. Vous ne le connaissez pas ? Nous vous proposons de le découvrir dans cet article.

Le Tricorne : le chapeau officiel de pirate

Le chapeau de pirate est appelé tricorne. Il est porté par le capitaine du navire et peut comprendre ou non des plumes selon le style. Pour précision, il est uniquement porté par le capitaine. Les marins qui travaillent sur le pont ne peuvent donc pas en porter. D’ailleurs, ce chapeau permet de différencier les capitaines du reste de l’équipage.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un fauteuil gamer ?

On reconnait facilement le tricorne par sa taille et sa forme particulière. Son utilisation a d’ailleurs été répandue par les militaires. Néanmoins, il demeure un accessoire rappelant fidèlement le monde des pirates.

Histoire du tricorne

Le tricorne est un chapeau très utilisé pendant le 18éme siècle. Il adopte une forme triangulaire à bords repliés sur la calotte à trois cornes. Toutefois, le nom tricorne lui a été attribué au 19éme siècle.

A voir aussi : Pourquoi Mise à jour logiciel Samsung ?

Le chapeau est apparu vers les années 1690 et son usage était répandu par les militaires. Par la suite, des unités de cavalerie ont décidé de relever les bords de ce couvre-chef à bords larges en trois endroits. Et pour cause, les chapeaux avaient tendance à s’affaisser, ce qui rendait les chevauchées très difficiles. D’ailleurs, bien avant ces unités, les corps de mousquetaires européens relevaient un bord de leurs chapeaux, sur le côté ou sur le devant.

chapeau de pirate

Le chapeau de pirate doit ainsi son succès à son adoption par les unités de cavalerie. Il est ainsi devenu le symbole de toute une époque. Cependant, il a été relégué au second plan à la fin du siècle, au profit de la mitre ou grenadier.

L’abandon du tricorne

Les derniers corps abandonnèrent également l’utilisation de la tricorne à la période napoléonienne et des campagnes d’Italie. Celle-ci fût ainsi remplacée par le shako de cuir à visière. En ce qui concerne le chapeau pirate du domaine civil, il est abandonné dans les années 1770 au profit du bicorne. La raison était la suivante : les perruques avaient une taille tellement volumineuse que le tricorne ne pouvait plus y tenir. L’avantage du bicorne, c’est qu’il présente un côté presque plat. De plus, il est possible de le tenir à la main ou en dessous du bras.

Par ailleurs, le bicorne peut être agrémenté de ruban ou de plumes rares. Il servait exclusivement de chapeau de ville et était tenu à la main pour ne pas décoiffer les perruques.

Le port du tricorne en Espagne

En 1766, le ministre espagnol des finances et de la guerre voulût rendre le port du chapeau de pirate obligatoire pour toute la population. Selon lui, la grande cape et le sombrero redondo permettaient de camoufler le visage. Cependant cette décision a provoqué de grandes émeutes qui ont conduit à son renvoi.

Le chapeau de pirate est l’un des principaux composants de la tenue pirate. Il est très apprécié pour son élégance et est d’ailleurs porté par les membres de la garde civile espagnole en symbole de leur unité.

ARTICLES LIÉS