Comment faire une analyse SWOT ?

Comment faire une analyse SWOT

L’analyse SWOT fait partie des moyens les plus efficaces dont disposent les entreprises pour apprécier les chances de réussite d’un nouveau projet. De nombreuses sociétés l’ont employée ces dernières années pour ajuster leur politique de marketing.

Vous souhaitez également évaluer le nouveau projet de votre entreprise, mais ignorez comment vous y prendre ? On vous explique comment faire une analyse SWOT.

A découvrir également : Les meilleures techniques de marketing d'influence pour promouvoir efficacement sa marque sur les réseaux sociaux

Quels sont les éléments d’analyse de la méthode SWOT ?

Pour réussir l’analyse SWOT, il est essentiel de bien comprendre ses implications. Le terme SWOT est un sigle qui fait référence aux expressions anglaises Strengths, Weaknesses, Opportunities et Threats. En français, ces expressions se traduisent Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces. Vous remarquerez ainsi de nombreuses entreprises françaises désignent l’analyse SWOT, par le terme FFOM.

La méthode SWOT désigne pour tout dire une technique d’analyse qui se fonde sur quatre éléments pour apprécier un projet. Il s’agit des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces. L’analyse SWOT doit idéalement intervenir avant le lancement de la mise en œuvre de chaque projet. Pour être efficace, elle doit se faire en groupe, de manière objective.

A lire également : Qu'est-ce qu'une chaîne de valeur ajoutée ?

Synthétiser chaque élément d’analyse et ses composantes dans un tableau

La manière la plus simple de faire l’analyse SWOT est de se servir d’un tableau. Commencez par dessiner un tableau de quatre colonnes. Chaque élément d’analyse doit être inscrit dans une colonne. Vous pouvez prévoir un tableau pour chaque participant à la session d’analyse.

Chaque personne devra remplir le tableau avec les informations qu’elle juge adéquates. Les informations inscrites doivent être brèves, claires et cohérentes. Les colonnes forces et faiblesses se remplissent au regard des réalités internes de l’entreprise. Inversement, les colonnes opportunités et menaces permettent de réaliser une analyse extérieure.

swot

Comment bien remplir les colonnes du tableau d’analyse SWOT ?

Pour réussir votre analyse SWOT, vous devez bien remplir votre tableau. Il est conseillé d’inscrire d’y inscrire des données chiffrées. Les informations notées ne doivent pas être des prévisions. Elles doivent relever de faits concrets observés dans l’entreprise ou encore de la situation du marché actuel.

Classez dans la colonne des forces, les aspects de votre stratégie interne qui peuvent favoriser la réussite de votre projet. Il peut s’agir par exemple de votre expertise, l’image de votre marque, votre expérience, etc. Dans la colonne faiblesse, listez les points qui compliqueront la réussite du projet. Il peut s’agir par exemple de la capacité budgétaire, le manque de personnel, la faible notoriété, etc.

Dans la colonne menaces, faites le point des faits hostiles du marché. Il peut s’agir de la forte concurrence, de la rigidité de la réglementation, etc. Dans la catégorie opportunités, recensez les faits du marché qui sont favorables à la réussite de votre projet. Réglementation avantageuse, exonération, marché inexploité, ils peuvent se présenter sous plusieurs formes.

Faire le bilan et ajuster son projet

Pour finir l’analyse, confrontez le tableau de chacun. Retenez ensemble les informations justes puis appréciez les chances de réussite du projet. Vous pouvez au besoin le réajuster. Fondez votre stratégie de mise en œuvre sur vos forces en les mettant en avant. Prévoyez des solutions pour surmonter vos faiblesses et les menaces du marché.

Comment utiliser l’analyse SWOT pour prendre des décisions stratégiques ?

Maintenant que vous avez réalisé votre analyse SWOT, pensez à bien l’utiliser. La méthode la plus courante consiste à utiliser une matrice d’actions. Dans celle-ci, chaque case représente une combinaison différente entre vos forces, vos faiblesses, vos opportunités ou encore les menaces du marché. Le but est de déterminer un plan d’action en fonction des différentes combinaisons possibles.

Par exemple, si vous disposez d’une force importante et qu’il y a une opportunité intéressante sur le marché, nous pouvons considérer que cela nécessite un investissement important dans cette direction. Si en revanche, on remarque une forte menace extérieure combinée avec nos faiblesses internes, il faut recentrer ses activités sur des éléments moins risqués tout en travaillant à corriger ses points faibles.

L’analyse SWOT permet de mieux comprendre son environnement, mais surtout elle constitue un outil précieux pour construire sa stratégie globale et guider les choix futurs.

Les erreurs à éviter lors de la réalisation d’une analyse SWOT

Si l’analyse SWOT est un outil incontournable pour mieux comprendre son environnement et prendre de bonnes décisions, il y a cependant des erreurs à éviter lors de sa réalisation. Vous ne devez pas sous-estimer l’importance du travail en équipe. Une analyse SWOT réussie nécessite une collaboration étroite entre les différents départements ou parties prenantes concernés.

Il faut veiller à ce que toutes les informations collectées soient pertinentes et fiables. Vous devez résister aux défis imprévus du marché.

Faire une analyse SWOT est un exercice qui nécessite rigueur et attention particulière pour éviter les écueils. En suivant ces conseils, vous pourrez tirer parti de cet outil puissant pour mieux comprendre votre entreprise et orienter vos choix stratégiques futurs.

ARTICLES LIÉS